2 régimes minceur garants d’une perte de poids saine

Santé
Views: 113

Si vous cherchez à perdre du poids, vous ne pouvez pas échapper aux régimes minceur. Ils peuvent être des régimes alimentaires à proprement parler ou des régimes basés sur certains réflexes alimentaires. Il existe deux régimes minceur jugés efficaces par le grand nombre pour perdre du poids : le régime Zermati et le régime Le BootCamp. Vue d’ensemble sur les essentiels à savoir sur chacun de ces deux régimes.

Le régime Zermati

Mis au point par Jean Philippe Zermati, le régime Zermati est réputé pour sa promesse d’une perte de poids saine. Ce régime a été initié par Zermati, mais les études y afférentes ont été appuyées par le psychiatre de renom appelé Gérald Apfelbaum et ses doctrines psychologiques orientées sur l’acte alimentaire.

Dans le cadre de leurs études sur la méthode Zermati, les deux personnalités ont fondé une petite organisation connue sous le sigle de GROS (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et sur le Surpoids).

Les grands principes de la méthode Zermati :

Sachez d’emblée que le régime Zermati n’est pas un régime alimentaire à proprement parler, car il porte même un autre nom anti-régime. Il ne présente pas ainsi des nourritures particulières. La méthode Zermati consiste à éviter les frustrations occasionnées par les interdits divers de certains régimes restrictifs et régimes d’exclusion.

En quelque sorte, cette approche d’amaigrissement permet de manger tout. Oui, manger tout, mais pas n’importe quoi ni n’importe comment. En effet, le régime Zermati fait partie intégrante des régimes à caractère sain, et son adoption requiert ainsi la consommation exclusive des nourritures saines.

Aussi, l’adoption du régime Zermati se fait dans le cadre d’une petite introspection à chaque prise de repas ou de collations. Cela se fait de manière à :

  • Identifier les sentiments engendrés par la prise de tels ou tels repas ;
  • Mettre en exergue sur un petit carnet l’heure et le lieu où l’on prend chaque repas et chaque collation ;
  • Noter le niveau de satiété apporté par chaque aliment mangé.

À noter :

Le régime Zermati est, certes, garant d’une perte de poids, mais les kilos perdus ne sont pas déterminés et peuvent varier en fonction de votre surcharge pondérale. Aussi, il est vrai que ce régime alimentaire minceur ne présente aucune restriction alimentaire ni frustration, mais il ne doit pas être adopté pendant une très longue durée, et cela, dans le souci de toujours favoriser une perte de poids saine.

Le régime Le BootCamp

Inventé par Valérie Orsoni, le régime Le BootCamp est connu sous l’autre nom de régime Orsoni. Le régime se base sur 4 principes essentiels :

  • alimentation ;
  • Activité sportive ;
  • Motivation (motivation pour suivre le régime et pour faire des sports) ;
  • Prise en compte du sommeil et gestion du stress.  

Selon Valérie Orsoni, la réussite en perte de poids résulte de ces 4 principes, et l’absence d’un de ces principes compromet tous vos efforts pour affiner la silhouette. Le régime Le BootCamp se déroule en 4 phases successives. Elles sont mises au clair dans le tableau ci-dessous :

PhasesDuréesAlimentation/sport/sommeil
Phase détox15 joursCette phase consiste surtout à éliminer les toxines du corps, de manière à manger exclusivement les nourritures suivantes : Viandes des volailles et toutes autres viandes blanches ; Poissons de petite taille (de préférence ceux issus d’élevage biologique) ; Produits laitiers issus du riz, du coco et de l’amande ; Les huiles essentielles ; Jus de fruits sans sucre (car les jus de fruits sont les détox à proprement parler).  Qu’en est-il de la pratique des sports ? Vous n’êtes pas encore obligé de faire du sport pendant cette phase,  mais le sommeil, vous avez à veiller à ce qu’il soit suffisant et de bonne qualité.
Phase attaque5 joursLa phase d’attaque requiert la réduction importante de la charge glycémique ingérée par l’organisme. Ainsi, la consommation des aliments à faible index glycémique est exigée. Les nourritures mangées pendant la phase détox sont toutes autorisées avec la phase d’attaque, mais cette dernière nécessite aussi la consommation des légumineuses.   Cette deuxième phase du régime Orsoni requiert la pratique douce et moins fréquente des exercices physiques.
Phase équilibre10 joursLa phase équilibre met l’accent sur l’équilibre entre les aliments alcalins et les aliments acides.   Les aliments acides sont à modérer et il faut privilégier les aliments alcalins.   Ainsi, les trois types de nourritures ci-dessous restent à prioriser dans les assiettes Orsoni : Légumes frais : épinards, brocoli, asperge, concombre, betterave, carotte, champignons, poivron, pissenlit, navet, radis, persil. Fruits : dattes, avocat, banane, framboise, pêche, figue, abricot, citron, raisin ; Oléagineux : noix de cajou, amandes. Avec cette troisième phase, la pratique des activités sportives doit être plus fréquente et plus intense. Le sommeil quant à lui doit toujours durer entre 8 et 9 heures.  
Phase Booster7 joursCette dernière phase du régime Le BootCamp est un processus de nettoyage du corps (tout comme la phase détox) et fait l’objet d’un équilibre alimentaire. D’où la nécessité d’adopter une alimentation lacto-fermentée avec les nourritures suivantes :   Clous de girofle ; Légumes frais ; Fruits de mer ; Riz ; Millet ; Sarrasin ; Quinoa.

Il est à noter qu’en plus de favoriser l’élimination des résidus toxiques du corps, le régime Orsoni est garant d’une perte de poids à la fois rapide et saine. Si le régime Orsoni revêt une efficacité minceur non négligeable, c’est parce que Valérie Orsoni s’est entouré de plus d’une centaine d’experts en amincissement et en nutrition.

You May Also Like

L’huile de ricin pour prendre soin de soi
A quoi sert un détecteur de mouvement extérieur

Author

Must Read

Aucun résultat.

Menu