Santé : les différents types de troubles de la mémoire et leurs causes

Santé
Views: 112

 Les troubles ou pertes de mémoire peuvent arriver à tout le monde et à tout âge. Également appelées troubles amnésiques, elles correspondent à l’incapacité ou la difficulté à mémoriser un fait actuel, à retrouver un souvenir ou à faire les deux. Si ces problèmes de mémoire sont souvent anodins, ils peuvent être handicapants lorsqu’un traumatisme ou une maladie sont en cause. Afin d’apporter plus d’informations sur le sujet, ce billet propose de découvrir les différents types de troubles amnésiques à travers leurs causes.

 Les « trous » de mémoire occasionnels, des troubles amnésiques anodins

L’oubli est indispensable pour l’équilibre du cerveau afin que ce dernier puisse sélectionner les informations pouvant être éliminées et ainsi, ne conserver que les informations utiles. Il faut savoir que l’oubli peut également correspondre à la perte involontaire de souvenirs. Ce phénomène qui est très fréquent est toutefois sans gravité dans la mesure où il reste épisodique. Cela concerne les simples oublis, comme l’oubli d’un rendez-vous, du nom du voisin, de ses clés…

Tout le monde connaît ces « trous » de mémoire dont la fréquence augmente avec l’âge ou pendant certaines situations, telles que le stress, surcharge de travail, émotions, etc. Dans la plupart des cas, les oublis occasionnels sont associés à l’inattention ou peuvent parfois dissimuler une fatigue importante, des symptômes de troubles anxieux ou dépressifs.

Prendre des compléments alimentaires adaptés peut aider à venir à bout des trous de mémoire. La marque NHCO NUTRITION sur le site monacosmetic.fr propose un complément alimentaire permettant d’améliorer la santé cérébrale et la mémoire.

Les troubles de mémoire liés à une maladie

Les troubles ou pertes de la mémoire sont plus graves lorsqu’ils sont liés à une maladie et requièrent donc un bilan. Lorsqu’ils sont associés à des maladies chroniques, ils peuvent apparaître de façon plus lente et progressive. Dans le cas de traumatisme crânien ou de maladies aiguës, leurs survenues peuvent être plus brutales. La maladie de Parkinson, une tumeur, une maladie dégénérative telle que l’Alzheimer et la sclérose figurent parmi les maladies dont les symptômes s’accompagnent de troubles de la mémoire permanents.

Certaines maladies vasculaires, comme un accident vasculaire cérébral hémorragique ou ischémique et une maladie vasculaire due à des thromboses vasculaires, endommageant le cerveau peuvent également induire des troubles de la mémoire. Ces causes sont les plus fréquentes chez les individus souffrant d’hypertension artérielle, d’athérosclérose vasculaire ou encore de diabète.

Il est également à noter que de nombreux médicaments sont également en cause dans l’apparition de troubles amnésiques. Des traitements médicamenteux peuvent altérer temporairement les capacités de mémorisation, en particulier chez les personnes âgées.

L’ictus amnésique : une perte de mémoire passagère et sans gravité

L’ictus amnésique est une perte de mémoire globale transitoire qui est sans gravité. À la fois bénigne et généralement unique, elle survient le plus souvent entre 50 et 70 ans. Dans un premier temps, elle se manifeste par l’incapacité de la personne à retenir les informations que son entourage lui fournit. L’ictus amnésique se reconnaît en outre par le fait que l’individu pose de manière incessante les mêmes questions et oublie au fur et à mesure les réponses. Il est désorienté, ne sait plus l’heure, le jour, mais est capable de s’orienter dans l’espace.

Des troubles amnésiques rétrogrades se déroulant de quelques heures à plusieurs années précèdent en général l’ictus amnésique. Ces types de troubles se caractérisent par l’oubli des événements passés concernant tous types de souvenirs personnels, anciens ou récents, avec une importance variable.

Pendant l’ictus amnésique, le trouble de la mémoire disparaît en une demi-heure à quelques heures. Si la mémoire redevient normale, une amnésie partielle couvrant la période de l’ictus amnésique peut persister. La plupart des individus ne conservent aucun souvenir de la période de l’ictus amnésique.

You May Also Like

Taxi-moto : les avantages d’en appeler un pour aller à l’aéroport
Les bienfaits du massage en entreprise

Author

Must Read

Aucun résultat.

Menu